skip to Main Content

Depuis des années, les réparateurs de Repair Café dans le monde entier collectent des données au RepairMonitor. Ces données sont très précieuses. Elles nous aident dans notre lutte pour avoir des produits qui sont mieux réparables et une politique qui encourage la réparation. C’est pourquoi Repair Café International et des partenaires ont créé en 2017 l’Open Repair Alliance (ORA).

The Restart Project, notre partenaire ORA britannique a lancé récemment « PrintCat », une belle occasion pour tous et toutes de participer à l’analyse des données de plus de 800 imprimantes en panne. Toutes ces imprimantes sont passées au Repair Café ou chez d’autres initiatives similaires dans le monde entier, comme les Fixit Clinics et les Restart Parties.

Les imprimantes peuvent être hyper frustrantes : elles tombent facilement en panne et sont souvent difficiles à réparer. Nous aimerions comprendre pourquoi les imprimantes tombent en panne afin de pouvoir informer les responsables de ce qu’il faut pour que les futurs modèles soient mieux réparables. En réparant, nous créons moins de déchets et avons besoin de moins de matières premières pour les nouveaux produits.

Comment pouvez-vous participer ?

Allez sur PrintCat et participez à la recherche. Votre écran affichera des informations sur une imprimante en panne provenant de la base de données de l’ORA. Vous trouverez dessous une liste détaillée des causes possibles du problème. Dans cette liste, vous pouvez sélectionner la cause la plus probable.

PrintCat affiche des informations sur une imprimante en panne. Dans une liste de causes possibles, vous pouvez choisir la plus probable.

Une fois que vous avez sélectionné une option, vous obtenez des informations sur une autre imprimante. Plus vous pourrez catégoriser les défauts de l’imprimante, plus nous en saurions ! PrintCat présente chaque imprimante à trois participants, afin de s’assurer que la catégorie choisie est la correcte. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce système, vous êtes invité à participer à la discussion (en anglais).

Pourquoi les imprimantes et pourquoi maintenant ?

Jusqu’à présent, il n’existe aucune réglementation concernant la réparabilité des imprimantes. Depuis 2012, les fabricants d’imprimantes ont conclu un « accord volontaire » au niveau de l’UE pour réduire l’empreinte écologique des imprimantes. Les fabricants d’imprimantes sont exemptés de la réglementation officielle. Les fabricants discutent actuellement d’une nouvelle version de cet accord, mais la version brouillonne que nous avons vue est très faible sur la réparation. Par exemple, si l’accord est approuvé, les fabricants conviendront de ne pas mettre à disposition des pièces de rechange pour les imprimantes dont le prix d’achat est inférieur à 350 euros.

Quel est notre but ?

La plupart des imprimantes qu’on voit au Repair Café et aux initiatives similaires tombent dans cette catégorie. C’est pourquoi nous sommes d’avis qu’il vaut la peine d’analyser les défauts de ces imprimantes. La Commission européenne peut décider de rejeter l’accord volontaire des fabricants. Au lieu de cela, elle pourrait décider d’élaborer quand même une réglementation pour les imprimantes.

Nous espérons que les informations obtenues grâce à PrintCat contribueront à plaider en faveur de mesures plus ambitieuses pour améliorer la réparabilité des imprimantes.

Nous espérons également que beaucoup parmi vous prendront plaisir à contribuer à PrintCat et à en apprendre davantage sur les causes des pannes d’imprimantes. Dans les mois à venir, il y aura d’autres occasions pour aider à analyser les données de réparation provenant de RepairMonitor et d’autres outils qui collectent les données de réparation. Nous vous tiendrons au courant !

Back To Top