skip to Main Content

Les produits doivent être plus durables et mieux réparables. Voilà ce qu’en pense un nombre croissant de bénévoles au Repair Café. Cela montre l’étude du Centre for Sustainable Design, partie de l’University for the Creative Arts, à Farnham, en Angleterre.

Des chercheurs du Centre ont demandé à des bénévoles de 317 Repair Cafés pourquoi ils sont actifs au Repair Café. Les sondés pouvaient donner plusieurs réponses. 92 pour cent ont répondu qu’ils s’investissent au Repair Café par ce qu’ils sont d’avis que les produits doivent devenir mieux réparables. Il y a deux ans, ce Centre a fait la même étude. Autrefois, la réparabilité des produits était une raison importante de s’investir au Repair Café pour 85 pour cent des sondés.

« Je veux encourager d’autres gens pour qu’ils se mettent à la réparation » c’était une des grandes raisons pour s’investir au Repair Café. Tout comme : « Au Repair Café, je fais quelque chose de valeur pour mon quartier. »

Smartphones, laptops et tablettes
Les chercheurs ont aussi demandé avec quels objets les gens viennent au Repair Café. Selon les bénévoles, le nombre de smartphones, laptops et tablettes commence à augmenter petit à petit. En 2014, 15 pour cent des sondés ont dit que dans leur Repair Café on proposait souvent ou presque toujours des smartphones en panne. En 2016 ce pourcentage a augmenté à 19 pour cent. Les tabettes et les laptops connaissent une augmentation d’à peu près 10 pour cent.

Si vous êtes curieux de savoir plus sur cette étude, vous trouverez les résultats au Second Global Survey of Repair Cafés.

Final RC Infographic Amends

Back To Top