Ministre de l’Environnement louange le Repair Café

Ministre de l’Environnement louange le Repair Café
Barbara Hendricks

Barbara Hendricks

L’Europe doit s’engager activement pour promouvoir la réparation plutôt que de jeter et d’acheter du nouveau. Voilà la position sur l’éco-innovation de la ministre allemande de l’Environnement, Barbara Hendricks, exprimée au forum européen, le 7 avril, à Hannover. Dans son discours d’ouverture, la ministre mentionna le Repair Café comme exemple de ce qu’il faut l’Europe pour arriver à une économie circulaire.

Le forum à Hannover se déroula à l’emplacement de – et au même moment que – l’Hannover Messe, le salon de technologie le plus grand dans le monde entier, dont les Pays-Bas sont le pays partenaire cette année. Selon Hendricks, on n’aurait pas pu trouver une localité plus convenable.

Des conférenciers de toute l’Europe furent venus à Hannover pour parler de leurs activités visant de rapprocher l’économie circulaire dans leur environnement. Ainsi le Suédois Pål Mårtensson parla des Kretsloppsparken à Göteborg.

Facile et attrayant
À ces déchetteries ‘nouveau style’, des objets en état sont vendus dans des boutiques d’occasion sur le terrain. Il y a de même pour les matériaux de construction: les visiteurs peuvent acheter et emporter des portes, des planches et même des cuvettes. « Les Kretsloppsparken rendent le recyclage attrayant et facile », souligne Mårtensson.

Martine Postma, directrice de l’Association Repair Café Pays-Bas, fut un des conférenciers au forum. Elle expliqua que le Repair Café même n’est pas la solution du problème de déchet. Selon Martine, la popularité des Repair Cafés est un signe démontrant que les gens veulent des produits réparables. Les fabricants devraient se servir de cette leçon, croit-elle.

Retour aux nouvelles