skip to Main Content

EU-logoEU-logoEU LogoL’année prochaine, la Commission européenne doit se donner à fond pour la conversion à une économie circulaire. Voilà ce qu’écrivent 27 organisations européennes, dont l’Association Repair Café, dans une lettre ouverte au président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.EU-logo

Ces organisations s’inquiètent des signes présageant que l’économie circulaire risque d’être radiée de l’ordre du jour européen de 2015, à l’inclusion des plans concrets qui existent déjà. Dans leur lettre, elles soulignent que les mesures déjà prévues offrent des perspectives importantes d’une augmentation des emplois verts, d’éviter un manque de matière première, de la protection de l’environnement et de l’expansion économique.

Très difficile
Si le train de mesures est réellement retiré du Work Programme pour 2015 de la Commission, nous désapprouverons fortement cela », écrivent les 27 organisations.

Pour l’Association Repair Café, c’est clair comme le jour que la création de l’économie circulaire devrait avoir une priorité absolue à Bruxelles. Les responsables politiques doivent choisir explicitement cette voie et doivent agir d’une manière concrète pour y arriver», dit la directrice Martine Postma. «Tant qu’ils ne le font pas, ce sera très difficile entre autres pour nous d’atteindre notre but. »

Des produits réparables
L’Association Repair Café veut que la réparation redevienne une activité tout à fait normale dans la vie des quartiers. Postma : Pour atteindre cette aspiration, il faut vendre sur le marché des produits qui se réparent plus facilement. Et pour atteindre ce but, il faut tout d’abord faire le choix d’une économie circulaire.

Back To Top