skip to Main Content

Afbeelding 12En France, le Repair Café a un succès grandissant. Depuis l’été, l’Association Repair Café Pays-Bas a reçu des dizaines de demandes de personnes et de groupes intéressés qui veulent se joindre au réseau Repair Café. « Une superbe évolution », trouve Martine Postma, l’inventrice du Repair Café.

Convergences World Forum
Le mercredi 10 septembre, elle a été à Paris pour parler du Repair Café pendant le Convergences World Forum.Dans le magnifique Hôtel de Ville, elle a participé à une table ronde sur l’économie circulaire. Elle a entre autres répondu à la question de savoir si l’économie ne souffre pas des produits d’une vie plus longue grâce à une meilleure fabrication ou à la possibilité de réparation; ils seront remplacés moins vite.

« Je crois qu’il faut renverser la situation », dit Martine Postma. « Je pense que l’on a besoin de bons produits qui durent et qui sont réparables. Si le modèle d’économie d’aujourd’hui ne stimule pas ce besoin, il faut essayer de changer ce modèle. On peut envisager un tas de manières pour encourager la durabilité et, en même temps, faire fleurir l’économie. »

Martine mentionne par exemple l’idée de diminuer les impôts sur le travail et de les augmenter sur les matières primaires. « Ainsi les nouveaux produits deviendront plus chers, mais la réparation sera moins chère. Ensuite, le métier de réparateur deviendra plus attrayant. »

La Semaine Européenne de la Réduction des Dechets
Au mois de novembre, le Repair Café aura un podium encore plus grand en France. Ce mois-là, l’organisation centrale de l’environnement France Nature Environnement invite ses 3.000 membres d’organiser leur propre Repair Café pendant la Semaine Eurpéenne de la Réduction des Déchets.

Back To Top