skip to Main Content

Il y a 5 ans, il n’y avait qu’un seul Repair Café à Amsterdam. Maintenant il y en a 750, dispersés dans dix-huit pays. Les bénévoles travaillant dans tous ces Repair Cafés réparent ensemble environ 13.000 produits par mois!

Le nombre de Repair Café continue d’ augmenter. Les derniers pays rajoutés sur la carte mondiale des Repair Cafés sont le Chili et le Japon. Et si l’on prend compte d’un nouvel initiateur en Égypte, il y aura bientôt dix-neuf pays qui feront des réparations sous le drapeau du Repair Café.

En plus des Repair Cafés , le nombre de bénévoles réparateurs ainsi que de visiteurs continue aussi d’augmenter. Si les bénévoles d’un Repair Café réparent environ dix-huit produits par mois, cela signifie aussi que chaque mois 13.500 produits sont sauvés de la montagne de déchets.

Tout cela, c’est très bien, mais certains produits ne sont pas conçus pour être réparés. La fondation Repair Café voudrait apporter un changement à cet état de fait. C’est pourquoi elle s’est engagée à un niveau national , à la fabrication de produits durables et réparables. Martine Postma, inventeur du Repair Café, a expliqué lors d’un récent congrès à Bruxelles, quelles mesures étaient nécessaires à cela.

Journée Nationale du Repair Café
Le 30 mai dernier, a été organisée aux Pays-Bas la Journée Nationale du Repair Café. Des centaines de bénévoles des Repair Cafés néerlandais se sont rencontrés pour échanger leur expérience et pour s’inspirer mutuellement.

Les sujets abordés ont été – entre autres– les possibilités de réparation des marchandises, les possibilités d’imprimer en 3D, ce qu’il faut faire et ne pas faire pour travailler en toute sécurité, et aussi l’organisation des Repair Cafés pour et avec des groupes de personnes handicapées.

Pendant cette journée nationale, les bénévoles ont aussi échangé leurs expériences couronnées de succès. Dans l’assemblée il y avait un homme qui ne faisait qu’écouter. Lorsqu’on lui a demandé s’il voulait raconter quelque chose sur son Repair Café il a dit: “Je trouve difficile de nommer une seule chose, en fait chez nous tout marche sur des roulettes.”

 

Back To Top