skip to Main Content

Les produits doivent être de longue durée et réparables: les frais de réparation faits par des professionnels doivent être abordables, et les informations concernant les réparations et l’entretien accessibles à tous. Cela est bon pour l’environnement, l’économie et la société dans son ensemble. C’est ce qu’écrivent 7 organisations européennes, dont La Fondation Repair Café, dans une déclaration de la mission commune.

Si les produits ont une durée de vie plus longue et s’ils sont plus facilement réparables, on a alors moins besoin de chercher de nouvelles matières premières, ce qui est une bonne stratégie contre l’épuisement des réserves. Ainsi aussi est sauvegardée la valeur des choses, puisqu’un produit complet a une valeur économique supérieure aux matières premières dont il est constitué.

De nouveaux emplois verts
Si la réparation et l’entretien deviennent meilleur marché, de nombreux nouveaux emplois verts peuvent être créés. Tout cela stimule un modèle de consommation durable, et amène la société dans son ensemble vers une économie circulaire.

Dans la déclaration de la mission commune les auteurs font 8 suggestions concrètes pour s’attaquer à cette affaire à un niveau européen. Ainsi ils trouvent que les produits doivent avoir une durée de vie minimale garantie, et qu’ils doivent être construits de telle façon qu’ils puissent être facilement démontés. Des pièces de rechange doivent être disponibles pendant au moins 10 ans après que le dernier lot d’un produit ait été fabriqué, et l’impôt sur la réparation doit être rabaissé.

Les auteurs de la déclaration de la mission commune sont, hormis la Fondation Repair Café:

ifixit-logo-2C-horiz rreuse_logo_retina Eeb_logo
Logo-ZWE-Rect-Small FoE_logo ECOS-logo

 
Bruxelles
Pour promouvoir la déclaration de la mission commune, les auteurs organisent dans European Sustainable Development Week entre autres une réunion à Bruxelles. Bientôt d’autres informations!

Back To Top