Une année surprenante et festive

Une année surprenante et festive

Ça vous êtes déjà arrivé ? Avez-vous déjà mis un cadeau de Noël réparé sous le sapin ? En 2015, Mascha, des Pays-Bas, a offert à son frère Sébastien un casque d’écoute. Malheureusement, le fil s’est accroché et cette année, il y avait encore un casque sur la liste de Noël de Sébastien. Cependant, Mascha n’a pas couru au magasin, mais au Repair Café !

En 2016, nous avons découvert de nouveau que partout dans le monde il y a des gens comme Mascha. Des gens qui disent : « Jeter ? Pas question !

Ainsi, en novembre, les questions ont plu des États-Unis : “Y a-t-il déjà un Repair Café à Baltimore ?” “Mon mari adore bricoler. Peut-il aussi commencer un Repair Café ?” et “J’habite à Pittsburgh, où faut-il aller pour s’inscrire comme bénévole ? Et voilà, il se trouve qu’un groupe média américain a fait un super vidéo sur le Repair Café.

taart-rc-jarigLa Semaine internationale du Repair Café d’octobre a aussi soulevé beaucoup de réactions enthousiastes. Cette semaine-là, nous avons fêté le septième anniversaire du Repair Café.

Le Repair Café continue de s’étendre
Depuis sept ans déjà, le nombre de Repair Cafés augmente. Au début de l’année, le compteur était à 900 Repair Cafés en 22 pays. Depuis, il y en a 1.180 réparties sur 30 pays ! Un des nouveaux venus est le premier Repair Café en Afrique subsaharienne.

Le nombre de partenaires de la Fondation Repair Café International a aussi augmenté. Le partenaire le plus jeune est ePièces. Grâce à ce partenariat, tous les organisateurs de Repair Café des pays anglophones, francophones, germanophones et hispanophones recevront une réduction de 10 % sur tous les produits achetés chez ePièces.fr.

Bref, on a eu une année surprenante et festive.

Un cadeau réparé
Voulez-vous, comme Mascha, offrir un cadeau de Repair Café ? Alors, réparer ce qui est cassé. Voulez-vous offrir des cadeaux réparés toute l’année ? Alors, commencez un Repair Café ou devenez bénévole ou donateur. Et suivez-nous au Facebook: FranceSuisse ou Wallonie.

Joyeuses fêtes, joyeuses réparations !

Retour aux nouvelles

Commenter